L’ART DIGITAL

L’Art Digital peut être défini comme un Art intégrant la technologie dans son processus de création ou dans l’oeuvre elle-même, permettant de dépasser les frontières du naturel et de l’artificiel, de l’art et la science, du réel et du virtuel, du vivant et de l’inerte…

En ce sens, cette définition peut faire débat : le programmeur d’un code engendrant des lignes est-il un artiste ? Un objet technologique peut-il être assimilé à de l’art ? Un tableau génératif, dont l’image change régulièrement, est-il une oeuvre ? Une bactérie peut-elle ‘peindre’ ?… Ce sont là des questions éternelles, non spécifiques à l’art digital, qui, en ce sens, n’ont toujours pas trouvé leur réponse : l’utilisation d’une chambre noire pour des oeuvres dites classiques en diminue-t-elle sa valeur ? Les progrès des pigments, l’apparition de l’acrylique, sont-ils des progrès technologiques ?
L’art digital requiert éventuellement une maintenance, une restauration, tout comme des toiles dont les pigments s’estompent…

Alors, notre parti-pris est de considérer qu’au delà de ces questions, nous pouvons tenter d’apporter une réponse simple et instinctive : quelle que soit la technologie, le processus, le support, l’art digital peut être source d’émotion et de sensibilité, qui met en relief notre rapport au monde, aujourd’hui imprégné de technologies qui deviennent comme une seconde nature.

Cela suffit à notre plaisir, que nous vous proposons de partager.